L'ENTREVUE

Quoi de mieux pour découvrir un(e) artiste ou un band que par leurs propres mots. 

TTR_2020.jpg

Cynical Sons

Crédit photos : Laura Collins
I'm Free
00:00 / 03:21

Présenter votre projet. Depuis quand? Pourquoi solo, duo, trio, etc ? Pourquoi ces instruments ?

Nous sommes un groupe métal qui tombe dans la sonorité année 80. On se fait souvent catégoriser comme dirty-rock, sleaze-metal ou party rock. Nous avons choisi cette avenue puisque nous somme tous des fans de musique pesante et notre façon de jouer nos instruments nous a naturellement mené vers ce style de musique.

De quel coin êtes-vous ? Jouez vous sur votre scène locale ou plus en dehors (et même à l'étranger) ?

Nous sommes de la grande région de l'Outaouais qui inclut Ottawa et Gatineau. Pour l’instant nous ne jouons pas vraiment!! Nous sommes limités dans la région. Par compte nous avons fait un spectacle virtuel (Rock The Quarantine) disponible [ici] pour visionnement sur notre chaîne YouTube qui a été visionné près de 10k dans plusieurs pays dans le monde. Nous répéterons l'expérience le 12 Juin prochain pour le lancement de notre premier album. Il y aura 8 caméras HD, un mixage de son multipistes et un jeu d’éclairage du tonnerre! Notre Compagnie de disque étant en Floride et ayant des contacts un peu partout aux États-Unis nous assure une tournée américaine dans le futur.

Qu'est-ce qui vous a donné envie de monter votre projet ?

La passion pour la musique sans équivoque! La voix de Shawn étant tellement puissante et rock nous n'avions pas le choix de faire ce genre de musique et Martin qui est le guitariste lead est tellement un maître que le tout c’est fait naturellement. L’énergie et l’effet rassembleur qu’apporte ce style de musique viennent tous nous rejoindre à un certain niveau. Que ce soit la vitesse du punk, la technicalité du métal ou simplement la précision et le caractère de la voix rock.

Qu'est-ce qui vous a amené à explorer/arpenter ce style là ?

Voir réponse 3!

Pourquoi les gens vous écoutent/devraient vous découvrir selon vous ? Qu'est-ce qui fait votre charme ?

Nous sommes 100% différents de tout ce qui se fait en ce moment. Trop de musique qui sonne pareil, trop d’électro pas assez de variété. On est du rock that’s it! On ne se le cachera pas, on ne change pas la roue mais on apporte un petit quelque chose de plus. Nos influences sont clairement des groupes comme Motley Crüe, Guns and Roses, Van Halen, Iron Maiden, etc., mais on apporte une nouvelle sonorité plus jeune, plus moderne à ce genre de musique. En plus, en spectacle on est très accrocheur. On ne nous appelle pas du party-rock pour rien! On offre des glowsticks à tout le monde dans la foule et pendant quelques tounes on ferme les lumières et tout ce qu’on voit c'est ça! C’est magique quand tu es sur scène voir ça!

Quel(s) groupe(s) recommanderiez vous ?

Nos chum Cevilain, Rockin’ Engine, Taming Sari, Eve of Uprise, In Heat et nous pouvons continuer! La région est vraiment sous-estimée de talents. C’est fou! On fait une collaboration justement avec Cevilain, “One Life” et ça rajoute tellement de vie pour pouvoir se soutenir entre groupe et amis dans le fond. Si tu regardes des scènes comme le punk en Californie ou le grunge à Seattle. C’est grâce à l’aspect familial et le soutien commun que ces scènes sont sorties de l’ombre donc on doit beaucoup à la scène locale!

Quelle(s) ville(s) vous a/ont le plus marqué (durant une tournée, un voyage, etc) ?

Pour l’instant aucune, pandémie oblige 🙁

Quelle énergie préférez vous : grosse salle ou petite salle ? Et pourquoi ?

Les deux apportent leur lot de plaisir! Une chose est certaine, les shows virtuels autant que nous sommes obligés de les faire... c’est de l’écho dans la salle! hahaha! L’interaction du public en est pour beaucoup, surtout pour un groupe comme nous!

Comment gardez vous le plus le contact avec vos "fans" ?

On répond à absolument tous nos messages personnellement! lol On essaie aussi d’offrir plusieurs cadeaux et prix en ligne en plus de garder à jour toutes nos plateformes de médias sociaux.

Si je vous dis "art" vous pensez à quoi ?

Originalité et une combinaison de choses. Pas juste de la musique. J’inclue le visuel, l’image, le son, le packaging, tout. Par image j’inclue aussi le look du band et l’image publique qu’on lui donne. C’est beaucoup à gérer mais tout est important pour se démarquer dans une industrie saturée de talent. On fait une collaboration avec une brûlerie dans la région : “Cynically Dark”. Un café qui nous permet de sortir de la zone musique mais qui fait jaser de nous dans notre medium. Je vois ça comme de l’art aussi “Think outside the box”. On rejoint des gens qui autrement ne seraient pas dans les mêmes sphères ou cercles que nous de cette façon et ça augmente notre public. Il fut un temps où le top 30 musique incluait une variété de style et ce n’est pas parce qu’on fait du métal que nous ne pouvons pas en faire partie.

Et si je vous dis "livre" ?

The Dirt: Confessions of the World's Most Notorious Rock Band.

[pour en savoir plus c'est ici]

La musique doit elle être porteuse de message ou pas forcément ? Doit-elle avoir une identité ou peut-elle exister d'elle-même selon vous ?

Elle doit absolument avoir un message. Pour que les gens s'accrochent, c’est certain que la passion doit se faire ressentir par les mots. Notre album “One Life” tient justement à une ligne directrice qui est la vie. Que ce soit une chanson comme I’m Free qui parle d’être libéré(e) d’un amour toxique ou une chanson comme One Life qui fait référence à la santé mentale et le suicide. Ce sont toutes des choses qui font partie de la vie et des étapes que nous devons affronter à un moment dans notre vie. Le message de la vie est omniprésent sur l’album. Anthem for a Cynical Son a été écrit au sujet de la pandémie justement et a pour but de rassembler et de se soutenir ensemble malgré nos distances. Le message est de garder la tête haute, nous sommes là-dedans ensemble!

Quelle place ont les artistes émergents chez vous ?

Très grande place! Sans eux, il n’y a pas de croissance et de progression, même chose avec les petites salles de spectacle. C’est comme le cercle de la vie. Chaque grand groupe a commencé au bas de l'échelle.

Le Canada et le Québec vous voyez ça comment ? Comment sont-ils dans votre imaginaire ? Quelle(s) image(s) en avez-vous ?

Il y a 2 choses dans la question! hahaha. Il y a le Québec mainstream et le Québec underground, même chose avec le Canada. Comme dans n’importe quoi le Québec ou le Canada mainstream, on doit se battre pour se rendre et ne semble pas très ouvert d’esprit à incorporer du nouveau monde ou prendre des risques. C’est souvent une clique mais ceci est de même dans n’importe quel milieu. Nous sommes du genre à tracer notre chemin et prendre notre place, pas se soumettre ou changer. Faire le mouton et suivre n'est pas dans notre ADN. Si tu ne veux pas de nous il y a d’autre porte donc Next! On ne gaspille pas notre temps avec ceux qui ne veulent rien savoir de nous. Hahaha! Mais en gros quand le message se rend au public, les gens sont incroyables partout dans le pays. On a des amis partout dans le monde et on s’entoure des gens qu’on aime 🙂

Et des canadiens, des québécois ?

Supportif! On est du bon monde au Canada! Beaucoup de gens qui sont prêts à aider!

Merci beaucoup !

Retrouve les sur la toile :

Facebook

Instagram

Bandcamp

YouTube

Tiens toi informez !