L'ENTREVUE

Quoi de mieux pour découvrir un(e) artiste ou un band que par leurs propres mots. 

TTR_2020.jpg

Praÿ

Crédit photos : Brice X
First Trip
00:00 / 11:50

Présenter votre projet. Depuis quand? Pourquoi solo, duo, trio, etc ? Pourquoi ces instruments ?

On est Praÿ, un trio de heavy psych instrumental formé en 2018.

On a choisi la formation en power trio (guitare Maud, basse Jason, batterie Antoine) car on se sentait musicalement complet pour le style qu’on fait lors de notre rencontre.

De quel coin êtes-vous ? Jouez vous sur votre scène locale ou plus en dehors (et même à l'étranger) ?

On est de Lyon en France, on joue principalement sur notre scène locale (Farmer, Rock n’Eat, bar des Capucins) mais on a également commencé à jouer un peu partout en France avant le COVID et on a dû annuler notre première tournée dans le sud de la France. On est également sollicité pour jouer à l’étranger mais on a pas encore eu l’occasion de concrétiser ça.

Qu'est-ce qui vous a donné envie de monter votre projet ?

Maud notre guitariste est à l’origine de ce projet, on ne se connaissait pas mais on était chacun de notre côté sans groupe avec les mêmes influences et la volonté de balancer du gros riff.

Qu'est-ce qui vous a amené à explorer/arpenter ce style là ?

On a tous un background Metal/Rock au sens large du terme mais c’est ce sous-genre (Stoner/Heavy Psych) qui nous fait vibrer lorsqu’on joue. Comme on n'a pas tous les mêmes influences, c’est le point de convergence.

Pourquoi les gens vous écoutent/devraient vous découvrir selon vous ? Qu'est-ce qui fait votre charme ?

On propose une musique planante et enivrante mouvementée par des riffs puissants et profonds !

On parle à un public qui cherche à s'évader dans la musique, qui aime voir ses émotions changer selon les atmosphères que l’on propose.

Notre public va du stoner-head au headbanger fou.

Quel(s) groupe(s) recommanderiez vous ?

Alors on va recommander nos copains dans le même style en France : Jagannatha, Dahuz, Keziah Mason et Stone From The Sky.

Puis sinon nos recommandations perso :

- Antoine : Gung Ho ; High on Wheels ; The Lance Vance Vengeance

- Maud : Room Me ; Slayer

- Jason : Vinnum Sabbathi ; Comacozer

Quelle(s) ville(s) vous a/ont le plus marqué (durant une tournée, un voyage, etc) ?

On a joué dans un club de motard club à Boismont, un village à la frontière du Luxembourg.

Le barman servait un picon avec de la gnole donc tout le monde était bourré et avait un comportement étrange.

On a bien rigolé avec l’autre groupe et les organisateurs.

Quelle énergie préférez vous : grosse salle ou petite salle ? Et pourquoi ?

Petite salle parce que la proximité avec le public dans les petites scènes est super, on boit des coups avec les fans après les concerts, ça permet de rencontrer tout le monde. On est vraiment sur un style underground donc c'est la configuration idéale.

Comment gardez vous le plus le contact avec vos "fans" ?

Instagram et Facebook, puis on garde surtout le contact avec les concerts sur notre scène locale.

Si je vous dis "art" vous pensez à quoi ?

Liberté et connexions

Transcendance et singularité

Et si je vous dis "livre" ?

Antoine : Au delà de l’avenue D de Philippe Maracadé

Maud : Crime & punishment de Fiodor Dostoïevski

Jason : La route de Cormac McCarthy

La musique doit elle être porteuse de message ou pas forcément ? Doit-elle avoir une identité ou peut-elle exister d'elle-même selon vous ?

En soit toute forme d’art est un message. C’est juste qu’il y a plusieurs formes et types de messages. En tant que groupe instrumental on porte un message de liberté d’expression.

Ensuite sur la question de l’identité, chaque groupe a sa propre identité même si on arrive à les classer dans des genres ou sous-genres. Avec Praÿ, on ne se limite pas à un genre, on fait ce que l’on veut.

Quelle place ont les artistes émergents chez vous ?

En France le rock reste assez underground et la mode des musiques plus urbaines fait qu’il n’y a pas une grosse dynamique de nouveaux groupes rock.

Mais finalement ça fait qu’entre groupes on reste soudés.

On écoute et encourage les artistes avec qui on a de bonnes connexions. Donc c’est aussi une question de contact humain.

Le Canada et le Québec vous voyez ça comment ? Comment sont-ils dans votre imaginaire ? Quelle(s) image(s) en avez-vous ?

On dit parfois que le Canada est aux USA ce que la Belgique est à la France : un pays similaire culturellement mais en plus cool ! Il y a aussi la similarité d’avoir un pays avec 2 langues parlées. Bref on aime le Canada comme on aime nos amis Belges !

Après niveau paysage le Canada à l'air vraiment fou, peut-être qu'on pourra se faire notre propre idée un jour !

Et des canadiens, des québécois ?

La copine d’Antoine est canadienne donc on pense à elle et à la poutine qu’on partage tous ensemble.

Merci beaucoup !

Retrouve les sur la toile :

Bandcamp

Facebook

Instagram

Youtube

Spotify

Deezer

Tiens toi informez !