L'ENTREVUE

Quoi de mieux pour découvrir un(e) artiste ou un band que par leurs propres mots. 

TTR_2020.jpg

Triceratop Rock

Crédit photos : Triceratop Rock
Midnight Fire
00:00 / 02:52

Présenter votre projet. Depuis quand? Pourquoi solo, duo, trio, etc ? Pourquoi ces instruments ?

Triceratop Rock est un projet solo originaire de New Yorc City proposant une musique surf-psych ayant débuté à l'aube de la pandémie – incité par la quarantaine. Début Mars 2020, les new-yorkais quittaient la ville, les bars et les salles fermaient, et les gens s'isolaient. Tout ça laisse beaucoup de temps pour réfléchir, jouer de la guitare, et enregistrer quelques nouvelles idées – un nouveau projet avait émergé. Un projet solo rendu censé vu la période, les collaborations à distance étant un peu compliquées, et les salles étant fermées. Durant ces premières semaines quelques morceaux instrumentaux sont apparus les uns après les autres, et le 1er juin 2020, le premier album sortait. Ça a commencé par un effet boule de neige, et depuis le projet ne fait que grandir.

De quel coin êtes-vous ? Jouez vous sur votre scène locale ou plus en dehors (et même à l'étranger) ?

Depuis mes débuts à New York, les circonstances m'ont amené à Denver au Colorado, où le projet continue de s'y développer. Les endroits du coin ont commencé doucement à rouvrir maintenant, et le plan c'est de rester concentré sur les gigs locaux.

Qu'est-ce qui vous a donné envie de monter votre projet ?

Ça a été motivé par la musique que j'écoutais au moment de la pandémie, et par ma propre vision de combinaisons de certains élements du surf rock avec du fuzz et des sons plus lourds. Ça peut être difficile de trouver un bon équilibre entre le reverb et le fuzz.

Qu'est-ce qui vous a amené à explorer/arpenter ce style là ?

Ça a juste commencé avec un attrait pour le surf et psych rock. L'envie de créer quelque chose qui paraît concis sans mots et qui crée un lieu pour vos propres pensées.

Pourquoi les gens vous écoutent/devraient vous découvrir selon vous ? Qu'est-ce qui fait votre charme ?

Mettre l'accent sur la mélodie et l'équilibre fait partie de ce qui la rend attrayante. Sans la voix, le focus est plus sur les qualités méditatives de la musique, ce qui est traditionnel en surf rock. Cela complète un bon set et contexte.

Quel(s) groupe(s) recommanderiez vous ?

Un band local de Denver que j'ai écouté : Sun of Grey.

Quelle(s) ville(s) vous a/ont le plus marqué (durant une tournée, un voyage, etc) ?

Le voyage en général. La pandémie y a mis un stop et a vraiment montrer quel privilège c'est de pouvoir voir différentes parties du monde et rencontrer des personnes avec diverses perspectives. Je ne suis pas certain qu'aucune place n'ait eu d'influence particulière sur ma musique, bien que chaque endroit ait eu un impact.

Quelle énergie préférez vous : grosse salle ou petite salle ? Et pourquoi ?

Les petites salles – plus personnelles.

Comment gardez vous le plus le contact avec vos "fans" ?

Instagram.

Si je vous dis "art" vous pensez à quoi ?

Rothko.

[si tu veux en savoir plus c'est ]

Et si je vous dis "livre" ?

Blindsight.

[pour le découvrir c'est ici]

La musique doit elle être porteuse de message ou pas forcément ? Doit-elle avoir une identité ou peut-elle exister d'elle-même selon vous ?

La musique a tellement de rôles différents dans la vie. Elle est sa propre forme de communication au-delà du langage.

Quelle place ont les artistes émergents chez vous ?

Denver a une super scène locale. C'était plus ou moins le néant pendant la pandémie mais elle remonte la pente maintenant avec toutes les réouvertures des bars et des salles.

Le Canada et le Québec vous voyez ça comment ? Comment sont-ils dans votre imaginaire ? Quelle(s) image(s) en avez-vous ?

Étant un snowboarder de longue date, le Canada a une place spéciale dans mon coeur. J'ai passé beaucoup de temps à faire du snow au BC – c'est mon lieu de snow et terrain de jeu préféré au monde. J'ai aussi passé du temps au Québec à travers des voyages, j'y aime la nourriture et la culture.

Et des canadiens, des québécois ?

J'en ai rencontré quelques uns, je les aime !

*Traduit de l'anglais. Réponses originales >> ici <<

Merci beaucoup !

Retrouve le sur la toile :

Instagram

Youtube

Spotify

Tiens toi informez !