klo pelgag.jpeg

Embo/Phlébite
28mn
Indépendant
Sorti le 13 Novembre 2020
5/10

Indie / Pop / Expérimental /

Rock / Francophone

Checke donc les Découvertes !
Les Siestes Sont Longues Chez Caro
00:00 / 03:12

Embo/Phlébite. A quoi t'attendre avec un nom de band faisant référence à des caillots de sang non pas dans les veines mais dans les poumons ? Quelque chose de déroutant sans aucun doute ! Et c'est le moins que l'on puisse dire. Les Fausses Liaisons, leur premier album, proposent des affaires bizarres pas toujours réussies mais qui ont le mérite d'être essayées. Leur créativité fuse. Bel augure pour la suite.


L'instrumentation est très intéressante tout au long des huit pièces. Leur proposition musicale me fait vaguement penser à l'artiste ontarien Friendly Rich (lorsqu'il s'est associé avec The Lollipop People pour l'album We Are All Terrorists) pour le côté loufoque et extravagant et côté chant à Zen Bamboo (vite fait !) ou Philippe Katerine dans la chanson Démaquillée (l'effet dans la voix). Leur musique n'est, selon moi, malheureusement pas assez aboutie malgré qu'elle soit intrigante. Leur personnalité n'est pas suffisamment marquée même si on peut l'entrapercevoir avec ce côté un peu « absurde intelligent ».


En revanche j'aime le contraste présent entre la rythmique assez rapide et le chant plutôt « sage ». La manière nonchalante de Raphaël quand il « crache » ses mots est vraiment cool. Toutefois un manque de justesse récurrent ôte une partie qualitative non négligeable au rendu final. Bon, après, j'ai aussi du mal à accrocher à leur style d'écriture un peu décousu à mon goût. Un reflet au déroulement de l'album où une certaine hétérogénéité en ressort également.

On remarque tout de même que cette instrumentation a été travaillée pour essayer de retranscrire différents états d'esprit ou environnements (ce qui n'est pas simple !) et l'exercice est plutôt bien réalisé malgré un léger manque de finesse dans le mixage. Mais peut-être est-ce volontaire afin de conserver le son le plus brut de pomme possible ? La fin de l'album, par contre, est vraiment hot. Le son sur Démaquillée (à partir de 1'40) me plaît beaucoup, surtout quand ça « s'énerve » ! Celui sur Saoul aussi avec son pep's. Il déleste d'un certain poids nos oreilles après avoir écouter les pièces précédentes. Bonne idée !


Un résultat en dents de scie. On dirait qu'ils ne sont pas encore certains de leur style ainsi que de leurs expérimentations mais franchement s'ils creusent encore plus loin ils pourraient cartonner ! C'est d'ailleurs ce qu'ils sont en train de faire. Suite à leur EP intitulé EP.un sorti en 2018 ils ont continué à défricher la voie qu'ils avaient décidé d'emprunter. Un chemin pas simple puisqu'il sort des sentiers battus. Quand tu t'engages dans ce genre de truc tu sais qu'il faudra persister mais ça y est, la voie est ouverte. C'est le plus dur ! Maintenant, il n'y a plus qu'à la suivre et leur aboutissement musical viendra de lui-même. Je serai la première à les écouter.

27 Décembre 2020

Si tu aimes PARTAGE et LIKE la page Facebook Sur L'Ombre et ABONNE-TOI sur Instagram @sur.l.ombre.media et YouTube Sur L'Ombre Media

Tiens toi informez !