klo pelgag.jpeg

MindPort
42mn
Indépendant
Sorti le 30 Mars 2021
7/10

New Wave / Post Wave / Post Punk

Checke donc les Découvertes !
Third Last
00:00 / 05:32

Wake up Neo, the Matrix has you... Je pensais que c’était fini mais la relève de la post-punk est loin d'avoir tout dit sur ce qu'on peut apporter au mouvement. Mindport nous projette ici avec Cybernectic Testimonial dans un film de science fiction horrifique tourné dans un décor de glitch fluorescent. L'album reprend beaucoup de standards dans le milieu de la new wave en mélangeant les concepts de thriller old school, d'angoisses et de mystère anxiogène. J'imagine bien écouter l'album durant une petite balade dans une forêt sombre la nuit, avec la Blair Witch pour accompagner la fatalité de la solitude. Un album solide de 8 pistes qui sera peut-être source de quelques cauchemars. Pour public averti seulement.

On peut sentir dans la composition que l'énergie a été travaillée pour donner un sentiment d'incertitude et de méfiance. On remarque que l'ambiance est en grande partie dû à la confection des sons synthétisés nous donnant l'impression d'être dans un vieux film gore de science fiction. Rien que l'on pourrait apparenter à de la grande virtuosité. Les membres ici ne cherchent pas à impressionner mais bien à imposer une ambiance de déchéance assumée. Ça fonctionne bien selon moi. On pourrait facilement imaginer se faire poursuivre par des esprits sans visage dans une réalité altérée par des virus informatiques.

Beaucoup, beaucoup de synthétiseurs ont été utilisés pour construire l'album. Dès les premières secondes d'écoute, on comprend assez vite le type de sons que l'on retrouvera tout au long de l'album. On passe de sons de vieux synth vintage dans le genre Roland Jupiter-8 ou OB-6 aux textures sonores subtiles de grincement de bruit blanc. Je serai très curieux de les voir en spectacle pour que je puisse démystifier la façon dont ils peuvent interpréter leur musique. Parce que le projet est né durant la pandémie, le groupe n'a toujours pas fait de spectacle malheureusement. J'imagine bien une scène envahie de claviers et de laptops dans un méli-mélo de filages et de néons.

Même si la musique est assez classique dans le style, quelques particularités font en sorte qu'il est un peu plus ardu de les définir vraiment. Une tendance surf par ci (Third Last), un penchant trip hop par là (Faceless) J'aime entre autre leur description sur leur site bandcamp ''une stéréographie oscillant entre synthwave industrielle, post-wave alternative et rétro-électro cyberésotérique''. Ç’a le mérite d'être clair.

Je ne me suis pas maquillé de noir mais la musique a quand même cerné mon décor. À écrire ce papier, je me sens déchu et noyé de désespoir même si je suis entouré par des gens formidables. Une chance que tu es là cher lecteur. Car avec toi je peux confier des secrets mesquins et impitoyables. Même si je reconnais la recherche des créateurs, je reste quand même étranger au monde gothique que propose l’ambiance musicale de Mindport. Devrais-je attendre que je mûrisse pour développer une meilleure tristesse?

J’ai eu de la misère à m’imprégner de leur énergie. Sûrement que j’étais déjà dans un mode anti-stress et que ma volonté à écrire avait tendance à vouloir juste changer d’air. Je conseille de l'écouter seul dans le centre de votre ville, une nostalgie qui pendouille du côté droit du cœur et l’armertume qui peint de primer la bouche qui ne voulait plus parler anyway.

Les cimetières pourrait éventuellement redevenir populaire les soirs de fêtes.

19 Septembre 2021

Si tu aimes PARTAGE et LIKE la page Facebook Sur L'Ombre et ABONNE-TOI sur Instagram @sur.l.ombre.media et YouTube Sur L'Ombre Media

Tiens toi informez !