klo pelgag.jpeg

Renard Blanc
12mn
Sexy Sloth Records
Sorti le 13 Novembre 2020
8/10

Rock en spirale / Psyché / Francophone

Checke donc les Découvertes !
Crevasse
00:00 / 03:51

C'est maintenant indéniable, Renard Blanc aime se frotter au côté obscur de la force ! Encore une fois la noirceur a frappé sur leur nouvel EP Abysse sorti le 13 novembre dernier. C'était un vendredi… Superstition ?


Voilà à peine trois mois que leur précédent EP Combustion [que tu peux découvrir ici] est paru et déjà ils réitèrent avec brio. Par l'image et la présentation d'Abysse tu devines une certaine continuité musicale avec son prédécesseur aoûtien. Et c'est exact. Maiiiis. Parce qu'il y a un « mais » ! Le trio réussi à tâter un terrain encore différent malgré la similitude (il faut bien garder sa patte tout de même !!). Ils explorent toujours plus les profondeurs de l'âme, du ressenti, du sombre et du vide en même temps. Au passage, le travail de Colin Efray sur la couverture des EPs est vraiment réussi. Il concorde tellement avec ce que le groupe nous dit par ses instruments !


Côté musique ils sont toujours aussi pertinents même si j'ai encore un bémol à apporter sur le chant de Vincent et l'effet qu'il utilise un peu trop à mon goût ce qui peut le rendre légèrement ennuyeux parfois [mais ça c'est personnel, vous aimerez très certainement !!!]. Leurs changements de rythmes sont encore une fois parfaits. Chaque transition se faufile tel un filet d'eau façonnant une roche aux arrêtes aiguisées et ingrates en une agréable roche arrondie. Les riffs de guitare, les claviers et la batterie viennent toquer à ta porte et entrent même sans permission chez toi (poliment évidemment !). Les sonorités sont toujours si prenantes – comme celles du précédent EP.


La troisième pièce '94 surprend. Chanson détonante vis-à-vis de ses autres copines musicales ! Rébellion envers la mort dans l'air ?! Le chant est plus court et le rythme plus sec qu'à l'habitude. Elle sonne plus rock. Moins de fuzz. Moins de notes languissantes. Mais détendez-vous, l'âme des renards est belle et bien présente. Forte et douce noirceur t'approchant au loin ! Tel un fantôme.


Un moment parfait pour découvrir cet EP ? Au travers d'un coucher de soleil qui transforme le ciel en feu. Pour laisser place à la pénombre. C'est dans le noir qu'on aperçoit la lumière qui brille n'est-ce pas ?

30 Novembre 2020

Si tu aimes PARTAGE et LIKE la page Facebook Sur L'Ombre et ABONNE-TOI sur Instagram @sur.l.ombre.media et YouTube Sur L'Ombre Media

Tiens toi informez !